Return to site

Effets du stress psychologique chronique sur les metastases hepatiques du cancer du colon chez la souris

CLIQUEZ ICI

Avertissement : les articles sont publiés à titre purement informatif et ne peuvent être considérés comme des conseils médicaux personnalisés. Il est fortement recommandé au lecteur de consulter son médecin pour toute question relative à sa santé. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinées à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

"Les métastases au foie sont un des facteurs principaux de mortalité par cancer colorectal. Des études antérieures ont évoqué l'important du stress psychologique chronique dans la progression du cancer du colon, mais son effet sur les métastases hépatiques n'a pas été étudié. Pour remédier à cela, des chercheurs ont établi un modèle de métastases du foie chez des souris. Les résultats suggèrent que le stress chronique élève les niveaux de catécholamine et favorise les métastases hépatiques. Le stress chronique a également été associé à une infiltration accrue de macrophages dans la tumeur primaire et a augmenté l'expression des gènes métastatiques. Fait intéressant, le traitement par les β-bloquants a inversé les effets du stress chronique sur les métastases hépatiques. Nos résultats suggèrent que la voie de signalisation β-adrénergique est impliquée dans la régulation de la progression du cancer colorectal et des métastases hépatiques. En outre, nous soumettons que la thérapie adjuvante avec un β-bloquant peut compléter les traitements du cancer colorectal existants."

stress et cancer du colon

Bien que l'étude soit effectuée chez la souris elle souligne l'importance de la gestion du stress dans la prise en charge complémentaire du cancer. Comme indiqué, le blocage de la voie du stress, autrement dit activer la réponse de relaxation, ici grâce à l'utilisation de β-bloquants, inverse les effets.

On ne saurait donc que trop conseiller de se relaxer, ce qui peut sembler très paradoxal. Suggestions :

  • libérer ses peurs avec l'EFT, la méditation, l'hypnose ou autre technique de votre choix, 
  • avoir une activité physique régulière de préférence dans la nature (marche, yoga, tai chi, Qigong etc...), 
  • acupuncture
  • Massages
  • écouter de la musique relaxante
  • rire
  • suivre ses rêves (joie) 
  • avoir un sommeil de qualité, 
  • utiliser des plantes relaxantes (huile essentielle de lavande) etc...

Julien Drouin

Reference :

Lu Zhao and coll.

Effect of Chronic Psychological Stress on Liver Metastasis of Colon Cancer in Mice

PLoS One. 2015; 10(10): e0139978.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4596521/

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly