· Cancer,Alimentation,huile de nigelle

Une étude du département de pharmacologie de l'université de Singapour rapporte le potentiel "anticancer" (je préfère de loin le terme pro-cicatrisant) de la thymoquinone, issue des graines de Nigella Sativa (huile de nigelle ou de cumin noir) :

"La thymoquinone (TQ), isolée il y a près de cinquante ans, est le principal constituant bioactif de l'huile essentielle de graines noires extraite de la graine de Nigella sativa. Il a été démontré que le TQ a des effets prometteurs sur une variété de maladies inflammatoires et de cancers.(....) Les médicaments qui interfèrent avec le processus cancéreux sont considérés comme des médicaments anticancéreux potentiels, ce qui pourrait entraîner leur utilisation clinique. La TQ est un composé de ce type, dont on a rapporté qu'il modulerait plusieurs voies de signalisation majeures et des molécules oncogènes clés qui jouent un rôle prépondérant dans l'initiation, la progression, l'invasion, les métastases et l'angiogenèse du cancer. Diverses études ont rapporté que la TQ peut augmenter le potentiel anti-cancer lorsqu'elle est administrée en concomitance avec plusieurs agents chimiothérapeutiques tout en réduisant leurs effets secondaires toxiques. De plus, il a été démontré que la TQ inhibe la croissance des tumeurs malignes du sein, de la prostate, du pancréas, du côlon, du poumon et des tumeurs hématologiques chez différents modèles de souris cancéreuses. Cet étude met l'accent sur les propriétés chimiques et pharmacologiques de la TQ, ses diverses cibles moléculaires et fournit également des preuves claires de son potentiel prometteur dans des contextes précliniques et cliniques."

Reference :

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly