Return to site

LA moringa UTILE DANS LE cancer du pancreas ?

De l'or vert pour les cellules

Professeur Liron Berkovich du Laboratoire de Médecine des plantes et de recherche sur le cancer, Tel-Aviv, Israel

“L’extrait de feuilles de Moringa Oleifera peut inhiber de manière significative la croissance de cellules humaines de cancer du pancréas de manière dose-dépendant. La réduction de la viabilité des cellules humaines de cancer du pancréas (Panc-1) atteint 100 % suite à une exposition de 2mg/ml d’extrait de Moringa. C’est la première fois que des effets anticancer du Moringa Oleifera sont démontré sur des cellules du carcinome du pancréas.

L’exposition des cellules Panc-1 au Moringa Oleifera réduit l’expression de protéines clé de la famille NF-κB ainsi que le taux de la protéine p65 dans le noyau cellulaire. Par conséquent, l'extrait de Moringa Oleifera pourrait inhiber la transcription des gènes liés à la voie de signalisation NF-κB.

L'activation NF-kB est principalement provoquée par des cytokines inflammatoires présentent dans le micro-environnement tumoral(Didonato, 2012). L’activation de la voie de signalisation NF-κB renforce la survie des cellules du cancer du pancréas. La suppression de l’activité NF-κB induit l’apoptose et la mort cellulaire[8]. L’inhibition de la voie de signalisation NF-κB par l’extrait de Moringa Oleifera explique, au moins en partie, la diminution de la survie des cellules du cancer du pancréas observé dans l’étude.

Plusieurs recherches indiquent que le NF-κB joue un rôle significatif dans la resistance des cellules du cancer du pancréas à la chimiothérapie. Ainsi, il a été suggéré que la voie de signalisation du NF-κB était une cible moléculaire potentielle pour le traitement combiné du cancer du pancréas [8,16].

Le cisplatine est un agent chimiothérapeutique basé sur le platinium connu pour avoir une efficacité clinique minime sur le cancer du pancréas due à des mécanismes de resistance tumorale [4]. Il a été démontré dans d’autres modèles de cancer humain que l’augmentation de l’efficacité du cisplatine pouvait être obtenue grâce à l'utilisation d'inhibiteurs du NF-κB dans les cellules tumorales [17,18]. Nous avons émis l’hypothèse que l’extrait de Moringa Oleifera sur l’inhibition de la voie NF-κB pourrait augmenter l’efficacité du cisplatine. Le traitement associant des extraits de feuille de Moringa Oleifera avec du cisplatine démontre un effet synergique fort (CI = 0.1–0.3) ou modéré (CI = 0.3–0.7) sur les cellules Panc-1. Cela indique que le traitement du cancer du pancréas avec du cisplatine en association avec un extrait de feuilles de Moringa Oleifera pourrait être une option pour le traitement clinique de ce cancer chimio-resistant.

Les plantes et leurs métabolites bioactifs ont démontré des proptiétés anticancer à la fois dans des études expérimentales et cliniques [19,20]. Les feuilles de Moringa Oleifera contiennent des flavonoides , comme le kaempferol, le rhamnetine, l'isoquercitrine et le kaempferitrine. Les Flavonoides possèdent des activités biologiques variées comprenant des effets anti-inflammatoires et anticancer [21], ce qui pourraient expliquer, au moins en partie, les effets observés dans cette étude.

De plus, les feuilles de Moringa Oleifera sont riches en glycosides, glucosinolates et isothiocyanates [10], ainsi qu’en beta-sitosterol, glycerol-1-(9-octadecanoate), 3-O-(6′-O-oleoyl-beta-D-glucopyranosyl), beta-sitosterol et beta-sitosterol-3-O-beta-D-glucopyranoside. Ces molécules ont toutes ayant démontré des propriétés anticancer in vitro [11] , ce qui pourraient aussi expliquer les effets observés.

La toxicité est un facteur limitant dans le traitement du cancer du pancréas : le traitement associant cisplatine et gemcitabine a montré des résultats prometteurs en phase II et III , mais il a été suivi par une forte toxicité et ne fut pas approuvé comme un traitement standard [4]. Cela pourrait ne pas être le cas avec l'utilisation de Moringa Oleifera. Un test de toxicité aigue effectué sur des souris, estimait la dose létale (DL 50) d’administration orale de Moringa oleifera être autour de 1585 mg/kg pour une administration unique [22].

L’extrait de feuilles de Moringa Oleifera est ainsi considéré comme sans danger lorsqu’il est administré oralement et l'autorisation de son utilisation clinique serait hautement probable. Cependant, il est nécessaire de conduire plus d’études pour évaluer et quantifier l’effet thérapeutique des extraits de feuilles de Moringa Oleifera dans le cancer du pancréas.

- L’extrait de feuilles de Moringa Oleifera inhibe la voie de signalisation NF-κB et augmente l’efficacité de la chimiothérapie sur des cellules humaines du cancer du pancréas.” Pr Liron Berkovich

Reference :

 

Berkovich L, Earon G, Ron I, Rimmon A, Vexler A, Lev-Ari S.

Moringa Oleiferaaqueous leaf extract down-regulates nuclear factor-kappaB and increases cytotoxic effect of chemotherapy in pancreatic cancer cells.

BMC Complementary and Alternative Medicine. 2013;13:212. doi:10.1186/1472-6882-13-212.

 

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly